Lynn, Massachussetts. Banlieue de Boston. Proche de Salem. Un city où se retrouvent de nombreuses races auxquelles les hommes ne croient plus.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La solitude du buveur de sang - Dante Val'Tayik

Aller en bas 
AuteurMessage
Dante Val'Tayik

avatar

Messages : 3
Points : 5
Date d'inscription : 11/10/2018

MessageSujet: La solitude du buveur de sang - Dante Val'Tayik   Jeu 11 Oct - 21:23

Dante Val’Tayik
ft. artiste

Âge : 60 ans (27 ans en apparence)
Date de naissance : ...
Nationalité : ...
Etat civil : Célibataire mais pas pour longtemps !
Sexualité : homosexuel
Profession / études : détective
Race : vampire
Caractère

Je ne donne pas mon amitié facilement, mais quand je la donne, ma loyauté n’a aucun égal, je donnerai ma vie pour protéger ceux que j’aime.

De pair, je m’associe très difficilement à la foule, parler de moi n’est pas une chose aisée et je préfère m’effacer en général. Si la situation devient difficile à tenir, j’utilise le sarcasme pour me protéger, ça n’aide pas toujours les gens à m’apprécier, dans le fond, je ne suis pas méchant pour deux sous. Je me rattrape bien vite en souriant, plus charmeur que mes piques. Il suffit de briser le mur que j’ai construit pour se rendre compte que je suis plutôt sensible et que je me cache derrière cette attitude pour dissimuler mon manque de confiance en moi lorsque je dois interagir socialement.

Je m’exécute facilement auprès de mon employeur, tant qu’il m’explique les tenants et les aboutissants de chacun de mes faits. J’aime comprendre les conséquences de mes actions pour pouvoir en assumer l’entière responsabilité et si cela ne me plaît pas, je n’hésiterai pas à amener mon petit grain de sable pour ramener la situation à des valeurs qui me sont fidèles. Là, mon manque de confiance en moi n’a pas lieu d’être, j’ai foi en mes capacités d’analyse et sais me remettre en question autant que les autres pour optimiser mon efficacité.

La vie est faîte des hauts et de bas, j’en ai fait les frais, je ne me laisserai jamais abattre, si je tombe, je me relève. Si la vie est un jeu, je compte bien le gagner. Je ne suis pas peu fier d’être arrivé jusque-là.

Race

J'excelle dans l'art de la manipulation, faire plier les autres à mon avis en entortillant leur esprit via mes mots et l'aura envoûtante qui se dégage de moi. Ce n'est pas une discipline que j'use à tort, bien au contraire avec parcimonie car peut se révéler bien dangereuse et je ne me sens pas à l'aise avec cette habilité que je maîtrise pourtant à la perfection.  

Histoire

Je suis un vampire depuis trente-trois ans, immortel à l’apparence d’un jeune homme de vingt-sept ans.

J’ai grandi dans une famille ordinaire dans un contexte compliqué. Depuis ma naissance, la Yougoslavie est mouvementée, les régimes politiques sont constamment remaniés. J’avoue n’y avoir jamais prêté plus que cela attention jusqu’à mes quinze ans, même si concrètement, nos vies en ont pâti. Je considère ma cellule familiale comme simple, mais je n’exclue pas que nous ayons quand même certains problèmes plus terre à terre. L’argent n’a jamais permis de remplir toujours convenablement nos assiettes et ce serait mentir que de dire que je n’ai jamais dû voler pour compléter les repas. Me rendant compte de l’implication politique dont découlait notre situation, j’ai commencé à me battre dans le plus grand secret pour faire bouger les choses.

Mes parents et grands-parents m’ont plus ou moins laissé faire ma vie tranquille, je n’étais pas du genre à m’attirer les ennuis, même si je l’ai cherché dans l’ombre. C’est devenu une toute autre histoire lorsque mon père m’a surpris dans les bras d’un homme. Il s’appelait Luka. Ce n’est pas compliqué, je n’ai aimé que lui, nous partagions les mêmes convictions, les mêmes combats nous unissaient et c’est naturellement que nous en sommes venus à être amant.

Luka et moi nous sommes rencontrés lors de réunions entre membres du même parti et nous avons vite accroché. Toujours collé ensemble, nous devenions progressivement les meilleurs amis du monde. Nous avions tous les deux dix-sept ans, toute la vie devant nous, certains diraient que nous étions jeunes et cons, c’est fort probable. A peine un an après, nous nous embrassions pour la première fois et notre combat est devenu d’autant plus important, différents aussi. Nous nous retrouvions tous les jours, loin des regards indiscrets et rêvions d’une vie meilleure où notre idylle ne rencontrerait aucun nuage… C’est durant l’été que mon père nous trouvait, roulé dans la paille, nu comme des vers, à nous ébattre. Je veux bien croire que cela n’a pas aidé à faire passer la pilule.

Comprenant que plus rien n’irait après cela, nous avons décidé de partir. Dans la peur et la panique, nous avons fuie notre vie, notre pays. J’aurais tout fait pour le protéger, mais j’ai failli. Luka avait une santé fragile, trop fragile pour le périple que nous avions initié. En plein hiver, la tuberculose qu’il couvait déjà depuis un moment à décider de me l’enlever. C’était en 1983. J’ai enterré seul le corps de l’homme qui avait partagé ma vie depuis plus de neuf ans. Après cela, je n’ai plus jamais réussi à entretenir une relation sentimentale de crainte de revivre le même enfer. Je me suis renfermé et construit une carapace autour de mon cœur pour le protéger. J’en suis venu à même donner difficilement mon amitié. Ce jour-là, j’ai pris ma décision, je vivrai pour nous deux.

Il me fallut encore cinq longs mois avant d’atteindre la belle ville de Chicago. J’ai eu le temps de vider mes yeux de toutes les larmes qu’ils contenaient et je n’arrivais plus à pleure la mort de mon amour. La soirée d’avril était fraîche, j’errais depuis deux jours dans les ruelles sombres cherchant de quoi me sustenter, là où je pouvais, sans trop me faire remarquer par la police locale. Il fallait que je me débrouille, je ne savais juste pas encore comment et je n’ai pas vraiment eu besoin. Me blottissant dans un recoin sombre, j’espérais me réchauffer quand il est apparu devant moi. Séduisant et redoutable. Je n’ai pas hésité une seule seconde et je me suis dressé contre lui. Je devais bien cela à Luka, je n’allais quand même pas mourir dans la ville où nous étions censés nous aimer et vivre notre nouvelle vie loin des conflits et des préjugés. Je n’en ai pas démordu, lui si… je suis devenu un vampire ce soir-là. J’ai gagné une jolie paire de canines et l'immortalité.

J’ai profité de ma nouvelle existence pour faire ce que je n’avais jamais pu faire de mon vivant. J’ai étudié. Je me suis investi dans la résolution de problèmes, conflits au sein de la communauté surnaturelle et j’avoue y trouver un plaisir. C’est tout naturellement que j’ai accepté de poursuivre sur cette voie et travailler auprès du détective vampire Silas.

A votre propos

Pseudonyme : Danak
Âge : 27 ans
Fréquence de connexion : aussi souvent que possible
Que pensez-vous du forum? : agroumgroum
Comment êtes vous arrivé ici? : j’ai suivi le fils bleu

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina Murray

avatar

Messages : 28
Points : 55
Date d'inscription : 31/08/2018

MessageSujet: Re: La solitude du buveur de sang - Dante Val'Tayik   Ven 12 Oct - 0:53

Rebienvenue par ici Smile
Nous faudra des liens^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axelonnie Davenport

avatar

Messages : 13
Points : 21
Date d'inscription : 09/10/2018

MessageSujet: Re: La solitude du buveur de sang - Dante Val'Tayik   Ven 12 Oct - 1:54

DANTE!!!!
flower flower flower flower
C'est qu'il m'a manqué, le vampire d'amour flower

_________________
You got something I need


And if you only die once I wanna die with you. You got something I need. In this world full of people there's one killing me. And if we only die once I wanna die with you. You got something I need. In this world full of people there's one killing me. And if we only die once I wanna die with you. Something I Need - Ben Haenow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Abraxas

avatar

Messages : 80
Points : 114
Date d'inscription : 26/11/2017

MessageSujet: Re: La solitude du buveur de sang - Dante Val'Tayik   Ven 12 Oct - 9:09

Very Happy il est arrivé Very Happy
(ça manque de smileys ici..)
:bisous: calin et tout ce qui va avec **

Bon alors Axel pousse toi, je sais que tu l'a eu en premier mais now il est n'à mwa **


Félicitations


Bienvenue officiellement dans la ville de Lynn, Massachusetts!

Maintenant qu tu es validé(e), passe recenser ton avatar par ici et ton métier par .
Nous te demanderons ensuite d'ouvrir un topic de liens par ici, afin de te permettre de te trouver des amis, des liens divers et variés, mais également des RPs. D'ailleurs, tu peux en faire la liste par ici si, comme nous, tu as une petite tête.

N'hésite pas à faire des demandes de rp par ici. Besoin d'un lieu où habiter, où travailler? Un coin oublié en ville? C'est par ici.

N'hésite pas non plus à passer faire un tour sur le flood, mais n'oublie pas de rp pour autant Wink

Code:
On dirai Harry Potter sur son vava x)
Allé va rp, pendant que j'empêche Nath de te sauter dessus x)

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
one thousand lonely stars
i've died a thousand times ✻ i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. yhe ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axelonnie Davenport

avatar

Messages : 13
Points : 21
Date d'inscription : 09/10/2018

MessageSujet: Re: La solitude du buveur de sang - Dante Val'Tayik   Ven 12 Oct - 9:44

Je te le laisse, j'ai mon troll de toute façon. flower

_________________
You got something I need


And if you only die once I wanna die with you. You got something I need. In this world full of people there's one killing me. And if we only die once I wanna die with you. You got something I need. In this world full of people there's one killing me. And if we only die once I wanna die with you. Something I Need - Ben Haenow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Val'Tayik

avatar

Messages : 3
Points : 5
Date d'inscription : 11/10/2018

MessageSujet: Re: La solitude du buveur de sang - Dante Val'Tayik   Ven 12 Oct - 15:48

mdr je me sens .... schizophrène et poly amoureux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Abraxas

avatar

Messages : 80
Points : 114
Date d'inscription : 26/11/2017

MessageSujet: Re: La solitude du buveur de sang - Dante Val'Tayik   Ven 12 Oct - 16:17

nan, t'es pas amoureux de ma belle-soeur, même pas un tout petit peu x)
ca tourne pas bizarre cette famille... tu veux pas que j'te présente mon ex aussi? xD

_________________
one thousand lonely stars
i've died a thousand times ✻ i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. yhe ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Val'Tayik

avatar

Messages : 3
Points : 5
Date d'inscription : 11/10/2018

MessageSujet: Re: La solitude du buveur de sang - Dante Val'Tayik   Sam 13 Oct - 18:24

mdr bah si allez comme ça on vire carrément creepy !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La solitude du buveur de sang - Dante Val'Tayik   

Revenir en haut Aller en bas
 
La solitude du buveur de sang - Dante Val'Tayik
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sang
» Don de sang et compétition?
» Sang = Attractant ?
» 91, Arcizan, pur sang anglais, est parti...
» Alias F, superbe pur-sang arabe 2009 de lignée russe : VENDU

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell in Lynn, Massachusetts :: Avant-Propos :: Présentations :: Fiches Validées-
Sauter vers: