Lynn, Massachussetts. Banlieue de Boston. Proche de Salem. Un city où se retrouvent de nombreuses races auxquelles les hommes ne croient plus.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 To hunt or to be hunt [LIBRE]

Aller en bas 
AuteurMessage
Silas Evenson

avatar

Messages : 14
Points : 24
Date d'inscription : 31/08/2018

MessageSujet: To hunt or to be hunt [LIBRE]   Dim 2 Sep - 17:55

Silas & LIBRE

   To hunt or to be hunted

   

    Et oui, ce quartier tranquille est mon terrain de chasse favori. Pourquoi? Déjà parce qu'il est loin de chez moi, et pour avoir collaboré un temps avec les flics d'une autre ville avant d'arriver ici, je sais d'expérience que le voisinage est toujours suspecté en premier quand on parle de disparition d'être vivant / découverte de macchabée. Ensuite, j'ai pas souvenir que les Romanovs aient mis un cadenas sur la porte. Je respecte les terrains de chasse des "copains" autant que faire se peut, ça évite les histoires inutiles qui me feraient risquer la vie de mes proches. On a pas tous prévu de transformer les nôtres un jour ou l'autre, et personnellement, tout ce que je leur souhaite, c'est de vivre, vieillir, voir grandir leurs enfants et leurs petits enfants, et mourir dans cette paix que l'on m'a refusé. Même si cela me fera mal le jour où ça arrivera, assurément.

   Bref, il y a plusieurs minutes maintenant que j'ai pris ma proie en chasse, la laissant jouer au chat et à la souris en lui offrant un espoir inexistant de s'échapper, alors que je sais exactement où et quand je lui sauterais sur la gorge. Et pourtant, quelque chose me chiffonne dans son attitude. Une chose sur laquelle je n'arrive pas à mettre le doigt, si ce n'est qu'elle me donnerai presque l'impression de ne pas être le gibier que l'on rabat dans un piège, mais l'appât avec lequel on piège le prédateur.

   Impression que je remise au placard quand je finis par la coincer dans une allée obscure, et sans m'empresser de préliminaires, glisse une main le long de son bras, le maintenant fermement, avant de gouter au doux parfum de son sang, de mes crocs perforant sa carotide.
   Du moins jusqu'à ce que les rôles ne s'inversent, et que le chasseur ne devienne proie. Le morceau de bois pointu appuyé contre ma poitrine, je peux parfaitement le sentir. Et merde. Écouter mon instinct, un jour, j'y songerai.

   "Et merde!"

   Sérieusement, être un vampire, c'est débile. Parce que si je peux affirmer que mon cœur, s'il n'était mort, battrait la chamade d'inquiétude de se trouver ainsi face à quelqu'un qui pourrait bel et bien abréger mon existence, l'odeur de son sang me monte toujours au nez, rappelant à mes papilles son goût encore présent dans ma bouche... Craindre d'être tué tout en ne voulant pas voir filer le diner, un paradoxe parfaitement vampirique... et stupide.
   
AVENGEDINCHAINS
   

_________________

Part of me wants justice

The over one is the monster under the bed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
To hunt or to be hunt [LIBRE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Highland 2012 sur la ferme du Hunt-Cam
» Un petit nouveau à la ferme du Hunt-Cam
» Harriet du Hunt-Cam
» Cyclone conseils : roue libre pédalier?
» Problème de roue libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell in Lynn, Massachusetts :: Downtown Chicago :: Autres lieux-
Sauter vers: