Lynn, Massachussetts. Banlieue de Boston. Proche de Salem. Un city où se retrouvent de nombreuses races auxquelles les hommes ne croient plus.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vol petit oiseau, vol - LIBRE

Aller en bas 
AuteurMessage
Lizzie Howard

avatar

Messages : 10
Points : 18
Date d'inscription : 02/09/2018

MessageSujet: Vol petit oiseau, vol - LIBRE   Mar 4 Sep - 0:25

Vol petit oiseau, vol...
Je viens de signer un genre de pacte, enfin non je signe pas des pactes avec les humains, je ne suis pas un démon, mais j'ai eu son accord. Aujourd'hui les humains peuvent donc me voir ... enfin non concrètement ils voient le corps de Lizzie, mais je suis Lizzie aujourd'hui. Elle est quelque part non loin, quelque part dans ma tête. Je me suis endormie durant plusieurs heures après avoir fait ce transfert dans son corps. Je suis en pleine forme lorsque j'ouvre les yeux, mais j'ai surtout très faim. Je suis très mal habile dans ce corps humain qui n'est pas le mien et je renverse deux fois une tasse de café, avant de lui laisser assez de place pour que Lizzie le fasse pour moi. Je mange comme un ogre avant d'être finalement rassasié. Lizzie me conseil une douche. Je sens l'eau sur moi pour la première fois. Cette sensation est encore plus incroyable que celle de manger si c'est possible. C'est un puits de bien être et même les tensions de Lizzie s'apaisent. Je suis aux anges et je mets un temps fou à sortir.
Lizzie n'a pas court aujourd'hui et nous approuvons mutuellement l'idée de nous balader. Elle pour prendre l'air et se remettre de ses émotions et pour moi de découvrir véritablement ce monde, à travers des yeux humains.

Je n'irais pas jusqu'à dire que me déplacer est un calvaire, mais disons que je suis un peu comme un enfant avec des vêtements et des chaussures trop grands pour moi. Je ne suis pas à l'aise du tout. Je marche plutôt doucement, comme un enfant qui apprend à marcher. Lizzie a beau me dire que je ne risque rien, c'est une sensation si étrange. Lorsque je teste un pas plus grand que les autres, je me retiens au mur au cas où. Cette situation doit être risible vu de l'extérieur, comme quelqu'un qui aurait un peu trop fait la fête, mais c'est plus fort que moi.

Je prends un peu plus d'assurance au fil des minutes, mais je ne me mets pas à sauter ou courir pour autant, on va attendre un peu pour ça. Mes pas me mènent jusqu'à un parc. Il y a pas mal de monde, nous sommes le "week-end"... un jour de repos pour humains... z'ont quand même la belle vie, eux. J'ai jamais eu de jour de repos avant : le travail céleste n'attend pas j'en ai peur.
Finalement, je me mets à marcher sur de l'herbe. Lizzie me propose d'enlever mes chaussures. Ce truc que j'ai mit une heure à attacher malgré ses indications... Et bin on est pas rendu, je vous le dis. Je m'exécute pourtant. C'est froid, c'est doux, mais je ressens quelque chose d'étrange et celà me fait rire, c'est inattendu, bizarre. Je suis traverser par tant d'émotions à la fois que j'en perds mon latin, ma tête me tourne et bien vite l'attraction terrestre me fait m'asseoir bien contre moi... C'est ce que l'on doit appelé "avoir le tournis". Je prend donc un instant pour respirer, pour me calmer. Je ferme les yeux. je sens la chaleur sur ma peau, ça non plus avant je ne le ressentais pas, c'est très agréable.
avengedinchains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Howard

avatar

Messages : 2
Points : 4
Date d'inscription : 10/09/2018

MessageSujet: Re: Vol petit oiseau, vol - LIBRE   Sam 6 Oct - 10:36

Vole petit oiseau. Vole.
Aujourd'hui, on est samedi. C'est à dire, si je cite mes élèves "un jour de repos bien mérité". Que certains dépensent effectivement à se reposer plus que de raison après avoir profité plus que de raison de la soirée du vendredi soir. Pour ma part, je profite de ne pas avoir de cours à donner aujourd'hui pour m'installer sur un banc au parc, l'esprit perdu dans le carnet qui ne me quitte jamais, où je compile mes observations sur ce qui dépasse le cadre naturel de notre monde. Enfin, si le surnaturel peut être considéré comme non naturel. Après tout, si les vampires et autres goules existent, c'est qu'ils ont une place en ce bas monde, et il est bien hypocrite de la part de l'humanité de considérer ces êtres comme déplacés en ce monde, simplement parce que nous doutons de leur existence. Ou parce que nous craignons qu'elle puisse être possible. L'homme a passé tant de siècles à se convaincre qu'il était le plus haut placé de la chaine alimentaire de ce monde qu'il refuse de penser qu'il peut avoir lui-aussi quelque prédateur que ce soit. Et pourtant, on ne peut pas dire que la nature nous ai bien pourvu, hormis peut-être par un imaginaire assez développé pour nous permettre de trouver des solutions à chacune de nos lacunes, et d'inventer ce qui nous permet jour après jour de survivre à la nature.

Un rire soudain me tire de ma relecture de mes notes, et je relève le regard vers la zone d'herbe à quelques mètres de moi pour y apercevoir une silhouette que je reconnais au premier regard. Une personne que je ne vois malheureusement pas assez, et dont j'ignorais la présence en ville. Et avant que je ne me lève, la voilà qui tombe au sol, sans doute prise de tournis à force de tourner de la sorte. On dirai la gamine que j'ai connu à l'époque. Replaçant mon carnet dans la poche de mon manteau, je me dirige ensuite dans sa direction, avant de m'arrêter à deux pas d'elle, allongée dans l'herbe les yeux fermés.

"Liz?"

avengedinchains

_________________
uc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzie Howard

avatar

Messages : 10
Points : 18
Date d'inscription : 02/09/2018

MessageSujet: Re: Vol petit oiseau, vol - LIBRE   Dim 14 Oct - 19:40

Vol petit oiseau, vol...
Je suis assise, prise de tournis : Je n'avais pourtant pas été très vite, mais c'est bien suffisant pour moi. Je finis par m'allonger carrément, les bras tendu pour toucher une telle douceur. J'entends une voix non loin de moi. J'ouvre les yeux, je vois un homme juste entre moi et le soleil, zut, c'était pourtant agréable, pourquoi il fait ça? Est-ce une sorte de torture terrestre? Pourtant il a l'air de connaître Lizzie, et elle aussi le connait : Son père!
Je ne sais absolument pas quoi dire, alors dans le doute, pour ne pas faire d'impair, je préfère la laisser s'exprimer elle. Je ne voudrais pas faire de boulette et être pourchassé par son père afin qu'il pratique un exorcisme. En théorie il n'y a que les prêtres qui peuvent, mais bon entre la théorie et la pratique, il y a tout un monde. Lizzie me souffle ce que je dois dire :

- Bonjour papa!

Cette rencontre lui a permit de remettre les pieds sur terre et par conséquent, moi aussi, enfin en grande partie tout du moins. Je me relève aidé par mes mains, enfin ses mains, enfin vous m'avez comprit quoi. Nous sommes debout face à lui. Tous ses souvenirs de son père remonte à sa mémoire et donc à la mienne sans que je ne comprenne pourquoi.

- Tu... Tu vas bien ?

Elle bégaye, maintenant. je sais bien qu'il y a un moment qu'elle ne l'a pas vu, mais là quand même, moi aussi je sais bégayer ein!
avengedinchains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vol petit oiseau, vol - LIBRE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vol petit oiseau, vol - LIBRE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit oiseau trouvé.
» Les oiseaux
» [KEV006] Perte de rendement sur mon NAKUMURA COMPLITE LTD 26
» Petit buggy type le " Special" de Libre
» Il est libre l'oiseau !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell in Lynn, Massachusetts :: Downtown Chicago :: Autres lieux-
Sauter vers: