Lynn, Massachussetts. Banlieue de Boston. Proche de Salem. Un city où se retrouvent de nombreuses races auxquelles les hommes ne croient plus.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Raconte moi tes malheurs, j'te raconterais p'têt les miens! - PV Nathan

Aller en bas 
AuteurMessage
Ava Garcia

avatar

Messages : 10
Points : 29
Date d'inscription : 04/09/2018

MessageSujet: Raconte moi tes malheurs, j'te raconterais p'têt les miens! - PV Nathan   Mar 4 Sep - 23:31

Raconte moi tes malheurs, j'te raconterais p'têt les miens!
Nathan & Ava

Il était plus de deux heures du mat', c'était dimanche matin et nous allions enfin pouvoir fermer. Enfin encore fallait-il que nous arrivions à faire décoller les quelques gaillards qui continuaient à faire la fête. nous nous étions dit que nous ne les resservions pas, mais c'était il y a déjà une bonne demi-heure. Plus le temps passait et moins ils descendaient vite leur verre. Pour certains s'étaient l'inverse, tout dépend de qui ont avait en face. Luther était sur les comptes dans son bureau et moi et Nathan avions déjà fait une bonne partie de la vaisselle en attendant les dits jeunes gens, enfin jeunes et moins jeunes attention y a des quarantenaires, cinquantenaires qui ont pas de mal à lever le coude. Ils m'ont offert plusieurs verres depuis le début de la soirée, mais là ils ont passé un cap, juste à discuter de choses qui n'ont ni queue ni tête. Je tente une première approche.

- Dites les gars, je sais que vous vous amusez bien, mais il se fait tard. On va fermer!

Ils me regardent avec un grand sourire, un peu hagard. Et bin on est pas couché, c'est moi qui vous le dis!  Comment on fait pour se débarrasser des mecs qui traînent un peu trop, on fait appel à Nath' et si besoin à Luther. Si le premier suffit pas, en général le deuxième en vient à bout, ou inversement parfois. Bref, je retourne derrière le bar, avec mon verre qu'est sec de chez sec cette fois, c'est sur. Je lance un regard à Nath' pour lui demander d'intervenir et de mon côté je continue ma vaisselle, avant de m'atteler au coup de balai.

Made by Neon Demon

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Abraxas

avatar

Messages : 93
Points : 131
Date d'inscription : 26/11/2017

MessageSujet: Re: Raconte moi tes malheurs, j'te raconterais p'têt les miens! - PV Nathan   Mer 5 Sep - 8:23

Raconte moi tes malheurs, j'te raconterais p'têt les miens!
Ava & Nath





Deux heures du mat, une irrésistible envie de me coucher aidée par le fait que je suis levé depuis l'aube, brillante idée de dormir sous la baie vitrée directement axée plein est, et des crétins qui ne décollent pas du bar. Pour ma part, j'ai commencé à faire la vaisselle il y a un moment déjà, jetant des coups d’œil en salle de temps en temps pour être sur qu'aucun des ivrognes ici présents n'emmerde Ava. D'ailleurs, même elle finit par me rejoindre à la vaisselle au bout d'un moment, ayant surement autant que moi envie de rentrer "de bonne heure" chez soi. Faire la fermeture, une merde pas possible avec ce genre de types. Elle tente une nouvelle fois de retourner en salle pour les faire démarrer, mais ils doivent être collés à la glu sur leur tabouret. Ma collègue revient, me lançant un regard désespéré auquel je répond en étouffant un bâillement avant de finir de nettoyer le verre que j’ai dans les mains.

"Ok, j'm'y colle. T'as l'droit d'débarquer dans cinq minutes avec ton balai pour frapper les dern...ok j'déconne. N'empêche que j'suis sur qu'ça les f'rait dégager."

Sauf que c'est pas à coups de balai qu'on fait revenir les clients. Ouais, sérieux boss, ils s'en rappelleront des coups de balai au réveil? Pour avoir été dans le même état parfois - souvent - je soutiens que non. Je passe donc en salle, balançant mon torchon trempé sur mon épaule. Bop, la fraicheur ça tiens éveillé.

"Bon allé les gars, on critiquera le fond d'teint d'Trump un aut'soir. C'pas que vous m'emmerdez mais ça fait deux heures que j'retarde mon rencard pour vous, alors, sauf si l'un d'vous est volontaire pour l'remplacer..."

Pas vrai, parce que j'aurai pas repoussé un rencard pour le boulot. Ok, j'aurai pas prévu un rencard un soir de boulot. Mais je dois avouer que j'irai quand même bien me coucher, ici et maintenant, et seul ou accompagné, rien à foutre.

"Et si l'idée c'est qu'j'finisse par vous payer une tournée pour avoir la paix, c'est niet. J'ai pas un rond qui tombe à la fin du mois avec vos conneries les mecs, pourriez renvoyer l'ascenseur de temps en temps... et pas qu'à la jolie serveuse."

J'ai pas envie de me fâcher, surtout qu'ils ont l'air trop bourrés pour décocher un coup de poing qui rate pas sa cible à 25cm, mais merde, à un moment faut décoller. Je change de tactique, décidant de rentrer dans le lard, et claque des mains pour attirer leur attention.

"Bon allé, on va faire le con dehors. Z'aurez qu'à m'offrir vos rapports de beuverie demain matin!"

Et comme demain matin je dormirai comme un loir... je laisserai ce plaisir à l'équipe de jour, avec toutes mes excuses. Bon allé, ça démarre enfin. Ce qu'il faut pas faire sérieux!





_________________
one thousand lonely stars
i've died a thousand times ✻ i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. yhe ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ava Garcia

avatar

Messages : 10
Points : 29
Date d'inscription : 04/09/2018

MessageSujet: Re: Raconte moi tes malheurs, j'te raconterais p'têt les miens! - PV Nathan   Mer 5 Sep - 10:38

Raconte moi tes malheurs, j'te raconterais p'têt les miens!
Nathan & Ava

Je reviens vers Nathan complètement déconfite, ne sachant plus quoi faire pour qu'ils décollent leur fesses des chaises. Il accepte de s'en charger et un peu plus loin je le vois donc parlementer avec les quelques irréductibles. Finalement les premiers se lèvent enfin et embarquent les derniers récalcitrants. Les premiers passent devant moi avec de grand sourire niais, à ce niveau là y a même plus de drague lourdes ils sont juste fracassés. J'espère juste qu'ils n'ont pas l'intention de prendre leur voiture. Ah bin non pas possible on leur à prit leur clé y a un moment déjà, quand ils étaient encore à peu près frais pour nous les filer sans broncher. Ils viendront les récupérer demain. J'espère pour eux qu'ils sont pas mariés, parce que rentrer dans cet état là honnêtement moi je serais leur copines ou copains, même pas en rêve ils passent le seuil de la porte de la chambre et si on a des enfants même pas le seuil de la porte d'entrée... Non mais des fois. j'ai beau faire un métier qui demande à ce que les gens prennent des verres et appréciés d'en boire aussi quelques uns, il y a des années que je ne me suis pas trouvé aussi mal et c'est pas près de m'arriver de nouveau.

Je suis toujours avec mon balai et je sors de derrière le bar pour faire la salle, lorsque Nath' reviens avec les derniers verres. Malgré l'heure tardive j'essaie d'être assez énergique pour pas y passer deux heures.

- Ils étaient gratinés eux.

J'entends Luther s'activer dans son bureau. Lui aussi à du terminer. Il n'est pas toujours avec nous lors de la fermeture, mais à croire qu'il était motiver ce soir. Il sort, fait un signe de tête à Nathan pour le saluer et vient m'embrasser sur le front. Il ne dit rien, pas un mot et s'en va. Il est pas le gars le pus causant de la terre, mais je l'aime quand même que voulez vous! Derrière lui je vais descendre le rideau métallique, je ferme la porte. Nous n'aurons plus qu'à mettre l'alarme en route et passer par la porte de derrière quand nous aurons terminer... comme d'hab quoi! Je retourne vite fait à mon balai.

- Y a un moment qu'on a pas vu Elaine. Ca va avec sa mère ?

Il arrivé parfois à la gamine de se pointer au bar pour voir son père, mais là depuis un moment c'était off. Et avec le monde qu'on avait eu ce soir, j'avais pas eu l'occasion de lui demander plus tôt.


Made by Neon Demon

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Abraxas

avatar

Messages : 93
Points : 131
Date d'inscription : 26/11/2017

MessageSujet: Re: Raconte moi tes malheurs, j'te raconterais p'têt les miens! - PV Nathan   Mer 5 Sep - 17:18

Raconte moi tes malheurs, j'te raconterais p'têt les miens!
Ava & Nath





Les poivrots de service finissent par s'en aller, et je récupère un plateau sur le comptoir pour y déposer l'ensemble de leurs verres, ce qui, il faut le dire, fait un paquet de verres. L'idée du moment est de tout emmener jusqu'à l'évier sans tout virer, ce que je parviens à faire moyennant quelques difficultés. Mon boulot c'est de servir au bar, verre après verre, utiliser la tireuse à bière et faire quelques cocktails. C'est pas de jouer à l'équilibriste avec un plateau et 25verres. Mais je dois être trop serviable, et comme d'hab, je me voyais pas renvoyer ma collègue en salle pour se démerder de ça alors que j'étais sur place et que j'pouvais le faire moi-même. Bon, le patron aurait t'être bien râlé si j'avais tout viandé, faut dire. Fin, il aurait déjà eu 50fois motif à me virer dans le genre. J'dois être bon dans c'que j'fais quoi.
Je reviens en cuisine, posant les verres sur le coté du lavabo avant de me remettre à la vaisselle, m'amusant du commentaire de Ava sur nos derniers clients.

"Si y avait qu'eux. J'crois que "gratinés", ça cause d'la moitié d'nos clients... et j'compte que ceux du soir."

J'fais pas les journées en général. Sauf remplacement, parce que bon, je crache jamais sur une heure sup pour ajouter du beurre dans les épinards. Donc ouais, j'connais plus facilement la clientèle du soir que le reste.
Je lève le regard quand la porte du bureau du patron s'ouvre, répondant rapidement à son signe de tête avant de retourner à ma vaisselle quand il s'approche d'Ava. Ce truc entre eux, ça me regarde pas.
Je termine tranquillement de nettoyer mes verres alors que Ava revient vers moi pour me demander des nouvelles de ma fille.

"Sa mère, toujours pareil t'sais. Son nouveau truc c'est d'dire que j'monte sa fille contre elle. J'cherche même plus à comprendre. J'crois surtout qu'ça la gave de pas pouvoir contrôler nos conversations via skype."

Je pose un peu violemment un verre sur l’égouttoir, sans dommage pourtant, avant d'en essuyer un nouveau.

"Fin y a des hauts et des bas. Les semaines où Elaine peut rentrer en bus et qu'j'en profite pour la prendre en moto, et celles où sa mère vient la chercher en personne au pied du portail du collège...Fin j'la vois toujours plus qu'avant, et ça, j'prend."





_________________
one thousand lonely stars
i've died a thousand times ✻ i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. yhe ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ava Garcia

avatar

Messages : 10
Points : 29
Date d'inscription : 04/09/2018

MessageSujet: Re: Raconte moi tes malheurs, j'te raconterais p'têt les miens! - PV Nathan   Dim 14 Oct - 20:03

Raconte moi tes malheurs, j'te raconterais p'têt les miens!
Nathan & Ava

- Pas faux! Oh bin la journée aussi j'te rassure!

Je n'ai pas le temps d'en dire plus que Luther sort de son bureau après avoir compté la caisse, qu'il était venu me demandé y a un bon quart d'heure déjà. Il s'en va rapidement et après avoir fermé derrière lui je reviens vers Nathan pour finir. Le balai finit je n'ai plus qu'à l'aider. Il lave les verres, j’essuierais donc. Il répond ensuite à ma question sur la p'tite Elaine. Je l'aime bien cette gosse, elle est vive d'esprit, toujours un mot sympa pour chacun d'entre nous. Qu'il la monte contre elle? Elle a picolé ou quoi ? Nath' il aime pas son ex c'est clair, mais il dirait jamais du mal d'elle devant sa fille, pas son genre, même si il en pense pas moins.

- Skype! Ce qui détruit les relations mères/filles, c'est bien connu!

J'essaie un trait d'humour pour détendre l'atmosphère. Je lui souris. Oui malgré la fatigue, je tâche de toujours garder le sourire, surtout pour mes amis/collègues dans la même galère que moi. Mais ce qu'elle comprend pas Claire, c'est qu'en laissant du leste à sa fille et son ex, elle se rapprocherait d'Elaine, mais ça c'est pas toujours simple à comprendre dans sa situation.

- Bin ouais, avec ton nouvel appart, ça doit aider aussi, c'est sur. C'est plus proche de son école, nan ? Pis à l'âge d'Elaine, faut aussi qu'elle comprenne que ta fille est libre de ses choix!

Bon ça il le savait déjà, j'avais pas besoin de lui redire, mais c'était sortie tout seul. j'avais pas toujours de filtre quand je parlais et là j'avais mit les deux pieds dedans, enfin je crois. J'ai du mal avec ces histoires de famille, on peut pas dire que j'en ai vraiment l'habitude.

Made by Neon Demon

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Abraxas

avatar

Messages : 93
Points : 131
Date d'inscription : 26/11/2017

MessageSujet: Re: Raconte moi tes malheurs, j'te raconterais p'têt les miens! - PV Nathan   Jeu 18 Oct - 17:43

Raconte moi tes malheurs, j'te raconterais p'têt les miens!
Ava & Nath





"J'veux bien te croire. Perso, j'aime pas la journée, c'pas la même ambiance... j'sais pas. J'crois que j'préfère les poivrots du soir!"

Même si il sont gratinés. A force, on reconnais les habitués, même dans un coin touristique comme Chicago. Les autres, ça va ça vient. Nan, en vérité, je crois que la clientèle de soirée est plus simple que celle de la journée. Pas de représentant attendant un client en terrasse autour d'un café avec trois gouttes de crème pas plus pas moins, ou de patrons décidant que le bar est un lieu de réunion potable... ouais, j'suis plus adepte des buveurs de bière et autres cocktails, ça, c'est mon domaine. Si j'avais voulu bosser avec les costards, j'serai allé postuler au Hilton. Ça m'empêche pas d'être toujours plus que présentable au boulot, même si nos clients en ont rien à foutre des fringues du serveur.

"Ca doit être ça ouais. Bon ok, quand on s'appelle, on n'arrive plus à me faire raccrocher. Mais j'ai été bien plus possessif que ça avec ma fille, crois-moi."

Une époque qui me manque, je dois dire. J'crois que je serai allé bosser avec elle dans les bras, juste pour ne pas la perdre de vue durant dix secondes...Fin, j'ai joué au con aussi, et c'est con de le comprendre après treize ans... mais si j'avais pas déconné après les conneries de sa mère, je me battrais pas aujourd'hui pour pouvoir la voir dix minutes dans le mois. Bref, pas besoin de remuer le couteau dans la plaie.

"Plus proche de l'école, plus grand, et le quartier est moins craignos. Vis à vis d'Elaine, y a que des avantages. Vis à vis de moi, j'peux enfin finir le mois sans devoir réclamer des heures sup à Luther... enfin si, mais pour d'autres raisons."

Moins pour payer un loyer que j'ai plus à payer et plus pour gâter ma fille quoi. Ah pis j'dois quand même admettre qu'une douche chaude en rentrant du taf, ça fait un bien fou quoi! Bref, la vaisselle finie, je pioche dans la réserve de gâteaux accompagnant normalement le café, tout en en proposant un à Ava. Quand j'vois le nombre de clients qui le mangent pas, on est pas à un près. En attendant, je finis ma bouchée avant de répondre, concernant l'âge d'Elaine.

"Là pour le coup. J'arrive pas à me mettre dans le crâne que ma fille n'a plus besoin que je lui tienne la main pour traverser la route, alors j'arrive à me caser dans un coin du crâne que sa mère veut juste la protéger... le truc c'est que bon, merde, j'ai jamais été une menace pour elle quoi... enfin, cherche pas à comprendre."

Ok, j'ai eu ma période sombre. Mais même alors, j'ai toujours fait des efforts pour que Elaine ne soupçonne pas à quel point j'étais tombé bas. Enfin là, j'crois que ces dernières années, j'ai plus que remonté la pente. Pour info, y a des conards qui foutent sur la gueule de leurs gosses sans aucune autre raison que le besoin de se défouler dessus. Que Claire essaye de trouver un seul moment où j'ai pu me montrer indélicat envers ma fille. Croyez bien qu'elle va chercher longtemps.




_________________
one thousand lonely stars
i've died a thousand times ✻ i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. yhe ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Raconte moi tes malheurs, j'te raconterais p'têt les miens! - PV Nathan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Raconte moi tes malheurs, j'te raconterais p'têt les miens! - PV Nathan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les malheurs se suivent et se ressemblent
» raconte ton meilleur souvenir 2011 !!!!
» La vitesse... cause de tous les malheurs du Monde?
» Le Coucou Suisse (Une femme raconte)
» Week-end : Le circuit des cols Basques à Biarritz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell in Lynn, Massachusetts :: Downtown Chicago :: Luther's Bar-
Sauter vers: